Médecine conventionnelle ou produits naturels

Est-il temps de se passer de la médecine conventionnelle au profit des produits naturels?

 

pills

 

 

Alors que de nombreux médecins continuent à se méfier du «naturel», d’un retour à la Nature comme remède, un nombre croissant de personnes acceptent maintenant qu’il existe des alternatives convaincantes aux médicaments. Ces derniers qui sont pris en trop grandes quantité, avec des effets secondaires désagréables, le plus souvent pour alimenter un mercatilisme agressif qui joue souvent avec la vie des patients par interaction médicamenteuse plus destructrices que le mal initialement traité !

Focus sur les éléments de preuve

Dr Dog Tieraona est un professeur agrégé de la clinique de médecine “Arizona Center” pour “la médecine intégrative” et a un diplôme de docteur en médecine de l’Université du Nouveau-Mexique “School of Medicine”.

S’exprimant lors d’un événement à Salt Lake City organisé par l’Alliance-Unis des produits naturels (APNU) pour célébrer son 20 e anniversaire, elle a admis que beaucoup de ses collègues dans la profession médicale sont toujours dédaigneux des «alternatives» ou même «intégratives» de la médecine naturelle.

 

naturaln

 

La ligne de fond

Est-ce que ça marche?

Un nombre croissant de médecins maintenant reconnaissent que les traitements médicamenteux «classique» opposés aux produits «naturels ou traditionnels» rendraient une grande partie des médicaments chimiques inutiles, nous dis le Dr Dog Tieraona.

“Il est également illogique de mener une politique visant à empêcher l’utilisation des produits naturels pour le traitement de certains maux, sachant que de nombreux médicaments classiques sont fournis par des usines, qui créent des analogues synthétiques des composés trouvés dans les plantes” dit-elle.

“Les patients, veulent juste des produits qui fonctionnent, qui ont un appui scientifique solide et prouvé, et ne désirent pas payer trop cher des remèdes chimiques aux effets secondaires indésirables – qui l’emportera devant ces avantages” dit-elle.

Un médecin vous dira : “Je ne peux pas envoyer un patient avec une infection simple et banale en lui disant d’aller acheter un peu d’huile de poisson riche en Omégas! même si cela est suffisant ! Sous entendu – Je dois vendre et faire tourner l’industrie pharmaceutique!»

En effet, les partisans de la «médecine conventionnelle» sont souvent surpris lorsque leur sont présentés avec le poids des preuves scientifiques que les remèdes naturels ou traditionnels. Par exemple des remèdes tels que la camomille et le millepertuis, a ajouté Dog Low, qui soignent correctement l’un la mauvaise digestion et l’autre les dépression légères !

Cependant, les patients ont besoin de conseils prudent lors du choix des compléments alimentaires, a t-elle dit.

“Vous ne pouvez pas envoyer votre patient et lui dire d’aller acheter de l’huile de poisson comme notre médecin type, ou d’aller acheter des probiotiques. Quelle huile de poisson? Quel probiotique? ” Cela demande connaissances et indications précises, teneur d’éléments actifs et posologie précise. Toujours lire les petits caractères !

Une nouvelle étude à propos des indications au dos des boites de médicaments sur ordonnance les plus vendus, demande l’ajout d’un avertissement sur la façon dont certains de ces produits pourraient épuiser les niveaux de nutriments essentiels tels que le magnésium.

Le Dr Dog Tieraona a également exhorté les délégués à lire les petits caractères lorsqu’ils sont confrontés par des annonces suggérant que le médicament X pourrait réduire le risque d’avoir une crise cardiaque de 50% alors qu’en fait, les données ont montré que de telles affirmations étaient fondées sur de petits essais dans lesquels la réduction du risque absolu était minimale.

Par exemple, si 2 sur 100 personnes meurent d’une crise cardiaque dans le groupe placebo comparativement à un sur 100 dans le groupe actif en prenant le médicament X, la société pharmaceutique prétendra que le risque de crise cardiaque est réduit de 50% lors de la prise de drogue X. Mais en fait, la réduction du risque absolu est beaucoup plus loin de cette ‘vérité’, dit-elle.

Le point important n’est pas de dire que les médicaments ne fonctionnent pas, mais tout simplement que les médecins devraient examiner les preuves et interactions avant de remplir leurs carnets d’ordonnances, dit Le Dr Dog Tieraona.

 

maxresdefault 2

Anti-dépresseurs

Pour les antidépresseurs en particulier, les éléments d’avertissement au dos des boites de ces médicaments prescrits pour un nombre alarmant de personnes souffrant de dépression légère ou modérée est quasi inexistant sur les effets indésirables, au mieux, dit-elle.

En effet, un examen JAMA à partir de 2010 a conclu que les avantages des anti-dépresseurs comme le Xanax pour les personnes souffrant de dépression légère ou modérée étaient «minimes ou inexistants», selon elle.

Pourtant, 11% des Américains âgés de plus de 12 ans sont en train de prendre des anti-dépresseurs de ce type, dit-elle.

Mais combien de médecins sont au courant de l’examen Cochrane de 2008 portant sur 25 études sur le millepertuis que l’on trouve aussi efficace que les anti-dépresseurs classique – sans les effets secondaires désagréables.

Et combien savent qu’un examen systématique de 11 essais cliniques randomisés avec du kava a montré qu’il est supérieur au placebo pour traiter l’anxiété, tandis qu’un examen d’essais cliniques sur le safran a montré qu’il était aussi efficace que l’imipramine et la fluoxétine chez des patients souffrant de dépression?

Des études même, revus par des pairs publiés dans les principaux journaux médicaux à plusieurs reprises ont montré que la camomille était plus efficace que le diazépam pour traiter les problèmes de sommeil, mais les médecins ont continué à recommander ces médicaments par ordonnances lorsque les patients sont arrivés à leur cabinet se plaindre de problèmes de sommeil.

Appauvrissement de la couche de magnésium

Pendant ce temps, de nombreux médicaments pour le traitement de la tension artérielle (inhibiteurs de l’ECA) et aux médicaments pour les brûlures d’estomac (inhibiteurs) a également eu des effets secondaires inquiétants pour ce qui est de l’épuisement des niveaux de magnésium de l’organisme , le magnésium qui est un minéral ironiquement prouvé comme abaissant la pression artérielle, dit le Dr Dog Tieraona.

Pendant ce temps, plus votre niveau de magnésium est bas, plus grande sont les chances d’avoir des niveaux élevés de protéine C – réactive (CRP) qui est un marqueur clé de l’inflammation.

“Le magnésium nous rend aussi plus sensible à l’insuline. Alors, pourquoi mettre les gens sous un traitement médicamenteux qui l’appauvrissent? ”

Plus inquiétant encore, les médicaments antipsychotiques ont été de plus en plus prescrits pour les jeunes femmes, quand il y avait des preuves tangibles qu’il altéraient l’absorption du calcium à un moment où les femmes en ont le plus besoin pour construire la densité minérale osseuse de leur futur bébé, a ajouté le Dr Dog Tieraona.

 

Biocurcumax™

Sur le sujet à voir :

Le curcuma empêche le fluorure de détruire le cerveau

Curcumine contre Alzheimer

Curcumine anti dépresseur puissant

 

 

, , , , , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire

÷ 2 = 1

Utilisation des cookies
Ce site utilise des cookies pour que vous ayez la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez vous consentez à l'acceptation de notre politique de cookie